astronaute francais

Actualités, Histoire, Portraits -

Les 10 astronautes Français qui sont allés dans l'espace

de lecture - mots

La France est aujourd’hui un acteur majeur en terme de programme spatial. Avec un budget de 2.4 milliard d’euros en 2019, elle dispose du 3ème plus gros budget derrière les Etats-Unis et la Chine, cette implication importante se traduit entre autres par la possibilité d’avoir un astronaute français comme Thomas Pesquet effectuant un long séjour à bord de la Station spatiale internationale, mais ce ne fut pas le premier à aller dans l'espace ! Retour sur les spationautes made in France à avoir été en orbite autour de la planète bleue.

Chatstronaute & Hors Catégorie – Félicette !

felicette chatte astronaute

Bien avant d’envoyer des hommes en orbite, lorsque l’on soupçonne une expérience d’être dangereuse, on fait passer nos amis les animaux en premier, histoire de nous préparer le terrain, c’est une tradition scientifique et l’astronautique n’y déroge pas !

Les premiers astronautes furent des mouches, on suivit des souris et des mammifères de plus en plus gros et de plus en plus proche de l’homme. Pendant que les Etats-Unis misaient sur des singes, les soviétiques envoyaient la petite chienne Laïka (premier être vivant mis en orbite ! Elle ne survivra cependant pas à la mission).

Du côté français, on a commencé par des rats, mais notre starlette nationale s’appelle Félicette ! Félicette (en référence à Félix le Chat) faisait partie d'un programme avec quatorze autres chats, après des entraînements complets et intensifs, c’est elle qui est choisie pour décoller à bord d’une capsule spéciale sur la fusée Véronique AGI le 18 octobre 1963 à 8h09 à Hammaguir, dans le Sahara algérien. Elle passera 5 minutes en apesanteur  à 157 km d’altitude. Elle est récupérée 13 minutes après le décollage, en bonne santé.

Branchée à des électrodes implantées dans son cerveau durant toute la durée du vol, cette expérience permis de récupérer des premières informations et d’avoir des données sur l’activité cérébrale en haute altitude.

1 – Jean-Loup Chrétien – Le premier français dans l'espace

jean loup chretien

Le 108ème homme à aller dans l’espace et le tout premier français et même le premier européen de l’ouest. Originaire de La Rochelle, Jean-Loup commence tout d’abord sa carrière en tant que pilote de chasse et intègre par la suite le CNES afin de devenir spationaute. En 1979, le président de l’union soviétique Léonid Brejnev propose à Valery Giscard d’Estaing alors président de la république française de faire participer un français à une mission à bord d’une station spatiale soviétique dans une démarche de rapprochement amical et politique. Le projet abouti en 1982 avec la mission franco-soviétique nommé PVH (Premier Vol Habité) qui lui permis d’intégrer l’équipage du vaisseau Soyouz T-6 pour rallier la station spatiale russe Saliout 7 afin d’y mener une quinzaine d’expérience scientifique.

En 1985, un nouveau projet vit le jour avec les nouveaux dirigeants politique en fonction, Mikhaïl Gorbatchev alors nouveau leader de l’URSS propose au nouveau président français Francois Mitterrand un second vol dans une démarche d’amicalité politique entre les 2 nations. C’est à nouveau Jean-Loup Chrétien qui est choisi pour participer à la mission.

Cette seconde mission, baptisée Aragatz, fit décoller Jean-Loup au côté de 2 russes (Alexandre Volkov et Serguei Krikalev) vers la station spatiale Mir sous les yeux du président français, présent sur place, en 1988. C’est une mission longue durée qui dure au total 23 jours, au programme, des expériences préparées conjointement par le CNES, Glavcosmos et Intercomos.

La mission est marquée par une sortie extravéhiculaire pour le français, d’une durée de 5h57, elle fut à ce moment-là un record en terme de longueur pour une sortie dans l’espace. Cette sortie avait pour but le déploiement d’une structure nommé ERA, en compagnie de Volkov, la sortie fut éprouvante pour les 2 hommes ou rien ne se passa comme prévu mais ils ont fini finalement à mener à bien leur objectif de mission. A ce moment-là, le français fut également le premier non-russe ou non-américain à effectuer une sortie dans l’espace.

Ce n’est pas tout pour Jean-Loup, en 1997, il retourna dans la Station Mir avec cette fois un équipage américain à bord de la navette spatiale Atlantis dans le cadre de la mission STS-86 ou il séjourna 4 jours à bord. La mission avait pour objectif de mener à bien 5 opérations de maintenance et une rotation de l’équipage.

Au total, Jean-Loup aura participé à 3 missions dans l’espace pour un temps total de 43 jours et ouvrira la voix à d'autres français.

2 – Patrick Baudry – deuxième spationaute en orbite

Patrick Baudry

Patrick était la doublure de Jean-Loup Chrétien pour la mission PVH (Premier vol habité) qui eut lieu en 1982. Fort de sa bonne préparation et de ses compétences, il rejoint le corps des astronautes de la NASA basé à Houston en 1984 afin de se préparer au premier vol franco-américain initialement baptisé STS-51-E à bord de la navette spatiale Challenger. Suite à des problèmes techniques graves, cette mission n’eut finalement pas lieu et Patrick Baudry n’est pas choisi pour la prochaine mission pour des raisons de méfiance de la part des américains pour causes de « possible espionnage pour les soviétiques ».

1 an plus tard, il est finalement choisi pour participer à la mission STS-51-G à bord de la navette spatiale Discovery aux côté d’américains et d'un saoudien.

La mission avait pour objectif le déploiement de 3 satellites de communications, la mise en orbite se déroula comme prévu et dura au total 7 jours. Par la suite, Patrick publiera plusieurs livres sur son histoire et plus généralement sur le domaine spatial.

3 – Michel Tognini – La médaille de Bronze !

Michel Tognini

Michel est originaire de Vincennes et participa à 2 missions spatiales faisant de lui le 3ème français à être allé dans l’espace et y passa au total 18 jours. Tout d’abord en 1992, pour le compte de la mission Soyouz TM-15 baptisée Antares, quinzième expédition vers la station russe Mir ou il mené différentes expériences pour une durée totale de 14 jours.

7 ans plus tard, il embarque avec un équipage américain à bord de la navette spatiale Columbia pour la mission STS-93 avec pour objectif le déploiement et la mise en orbite du télescope spatial Chandra (CXO). Après presque 5 jours dans l’espace, la navette atterrit de nuit au Kennedy Space Center en Californie après avoir réussi l’objectif de mission.

Par la suite, Michel Tognini intégrera le poste de chef du centre des astronautes européen et il eut un rôle déterminant dans le recrutement de Thomas Pesquet.

4 – Jean-Pierre Haigneré – Recordman

Jean Pierre Haigneré

4ème français à être allé dans l’espace et le spationaute détenant le record du plus grand nombre de jours passé en orbite avec 209 jours ! Tout d’abord pilote de chasse, il est sélectionné par le CNES en 1985 pour être la doublure de Michel Tognini sur la mission Antarès.

De novembre 1992 à juin 1993, il participe à la 4ème mission spatiale franco-russe (après Jean-Loup Chrétien (x2) et Michel Tognini) pour la mission baptisée ALTAÏR et mène à bien une dizaine d’expériences scientifiques à bord de la station spatiale Mir.

En 1998, il participe de nouveau à une mission franco-russe à bord de la même station Mir, la mission Perseus. Une longue mission de 186 jours qui fera de lui l’homme non russe qui aura passé le plus de temps dans la station. Au programme, des expérimentations et une sortie extravéhiculaire.

Jean-Pierre Haigneré est également l’époux de Claudie Haigneré, spationaute française que nous verrons plus tard dans notre liste. Incroyable ! Un couple de spationautes français !

5 – Jean-François Clervoy – Le benjamin

Jean-Francois Clervoy

C’est à l’âge de 35 ans que Jean-François Clervoy décolle à bord de la navette spatiale Atlantis en 1994, faisant de lui le 5ème homme français à être allé dans l’espace et le plus jeune de cette liste de spationautes à ce moment-là.

Formé en Russie, il entre à l’agence spatiale européenne (ESA) en 1992. Il participa par la suite à 3 missions lors de sa carrière, toutes avec la NASA : STS-66, STS-84 et STS-103 en tant que spécialiste en mission lui faisant passer au total 28 jours en orbite. Il vola 2 fois avec la navette spatiale Atlantis et une fois avec Discovery.

Lors de la mission STS-103 en 1999, le but principal était la réparation du télescope Hubble suite à une succession de pannes, il en publiera un livre « Histoire(s) d’Espace » relatant cette troisième mission vers le télescope.

Il fut également membre du jury de l’ESA lors de la sélection de Thomas Pesquet en 2008.

lampe navette spatiale

6 – Jean-Jacques Favier – Une mission avec Columbia

Jean-Jacques Favier

Retenu par la NASA en 1992 comme réserviste pour la mission STS-65, son heure de gloire viendra 3 ans plus tard avec la mission STS-78 à bord de la navette spatiale Columbia. Désigné comme spécialiste de charge utile lors de la mission, il participa à une utilisation du module SpaceLab à des fins expérimentales.

Après avoir passé 16 jours à bord de la navette, c’est le retour sur terre et cet événement fait de lui le 6ème homme français à être allé dans l’espace !

7 – Claudie Haigneré – Première femme française

Claudie Haigneré

Première femme française et 7ème spationaute à être allé dans l’espace, c’est aussi l’épouse de Jean-Pierre Haigneré, le 4ème homme de notre liste.

Elle participa à 2 misions à bord de 2 stations spatiales : la station russe Mir et la station spatiale internationale, respectivement en 1996 et 2001 pour une durée totale cumulée de 25 jours. Sa mission dans l’ISS fit d’elle la première spationaute française à voler à bord de l’ISS.

Par la suite, Claudie Haigneré eut une courte carrière politique en intégrant le deuxième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin au poste de ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies. En 2004, elle devient ministre déléguée aux Affaire Européennes lors du troisième gouvernement du même Raffarin.

8 – Léopold Eyharts – 10 ans entre 2 missions

Léopold Eyharts

8ème français à être allé dans l’espace, lui aussi séjournera dans la station spatiale russe Mir en 1998 lors d’une des nombreuses missions Soyouz à des fins de recherches dans de nombreux domaines scientifiques.

C'est seulement 10 ans plus tard, en 2008, qu'il retournera dans l’espace avec la mission STS-122 de la NASA à bord de la navette spatiale Atlantis, mission qui avait pour destination la Station spatiale internationale afin de livrer le laboratoire européen Columbus de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui servira à des expériences scientifiques en apesanteur.

9 – Philippe Perrin – Expert en sortie extravéhiculaire

Philippe Perrin

Avant dernier français en date à être allé dans l’espace, Phillippe débutera sa carrière au CNES en 1996 ou il est sélectionné pour participer à une mission à bord d’une navette spatiale américaine. Il s’entraînera au centre d’entrainement de la NASA ou il sera déclaré apte à intervenir en tant que spécialiste de mission.

6 ans plus tard, en 2002, il participe à la mission STS-111 de la NASA à bord de la navette spatiale Endeavour qui visait à continuer l’assemblage de la station spatiale internationale et à faire tourner l’effectif sur place. Au cours des 332 heures (≃14jours) passées en orbite, il effectue 3 sorties extravéhiculaires pour une durée totale de 19 heures et 31 minutes afin d’aider à installer un composant du bras Canadarm.

Le retour sur terre, suite à une mission réussite avec succès, s'avérera compliquée suite à des conditions météorologiques défavorables.

ecussons nasa

10 – Thomas Pesquet – Le plus médiatique !

Thomas Pesquet

Enfin, l’homme de notre liste le plus connu médiatiquement parlant, Thomas Pesquet est le 10ème spationaute français à être allé dans l’espace !

En 2016, c’est à 38 ans que Thomas Pesquet s’envole avec Soyouz MS-03 pour une durée de 200 jours à bord de la Station spatiale internationale pour la mission baptisée PROXIMA afin d’y mener plus de 110 expériences pour le compte de différentes organisions comme le CNED ou l’ESA. Sa longue mission de 200 jours fait de lui le 2ème français à avoir passé le plus de temps dans l’espace (après Jean-Pierre Haigneré, 4ème homme de notre liste, avec ses 209 jours !).

La carrière de Thomas Pesquet n’est pas encore fini car à l’heure où nous écrivons ces lignes, il est en préparation pour le compte d’une nouvelle mission encore non intitulée qui aura lieu en 2021, toujours à bord de la Station spatiale internationale. Un jeu-concours a même été lancé afin de trouver le nom de cette future mission. Très communicatif sur son travail et son quotidien avec ses clichés et ses vidéos postés sur ses réseaux sociaux comme Instagram. Connecté, Thomas Pesquet s’inscrit dans une nouvelle génération d’astronautes, au grand bonheur de tous les fans d’espace et d’astronomie !

Et demain ?

Difficile de prédire l'avenir en terme de conquête spatiale et de la présence de futurs français dans l'espace, les avancées prennent du temps et les états impliquent globalement de moins en moins de budget dans la recherche spatiale. Il semblerait que l'avenir se dessine plus sous les couleurs d'entreprises privées comme SpaceXBlue Origin, Space Adventures et bien d'autres encore sous forme de tourisme spatial. Peut être qu'un jour, nous tous auront l'occasion d'aller dans l'espace !


Laissez un commentaire