bague anneau astronomique

Histoire, Style de vie -

La fabuleuse histoire de la Bague Astronomique

de lecture - mots

Depuis la nuit des temps, les astronomes du monde entier ont utilisé des modèles du ciel pour effectuer des calculs. Avec l’avènement de la sphère armillaire, les astronomes ont reçu un modèle physique leur permettant de mieux visualiser les lignes de longitude et de latitude célestes. Par la suite, les bagues astronomiques, portatives et compactes, ont permis aux astronomes de pouvoir être relié à notre ciel et à l’univers en tout instant. Retour sur la passionnante et fabuleuse histoire de la bague astronomique.

La sphère armillaire

Représentation 3D d'une sphère armillaire (Crédit : Marylin MacDonald - Art Station)

sphere armillaire

Avant les bagues astronomiques, et ce jusqu’au XVIe siècle, la sphère armillaire était utilisée selon le modèle géocentrique de Ptolémée. La sphère armillaire remonte à l’Antiquité grecque mais il est difficile de préciser son apparition. Cette figuration est celle « des apparences », c’est-à-dire telle que l’Univers nous apparaît quand on observe depuis la Terre. Chaque anneau correspond à un grand cercle du Ciel.

  • La Terre est fixe au centre de l’Univers.
  • Les astres (Soleil, lune, étoiles, …) semblent se situer sur une grande sphère (sphère céleste) qui tourne autour de la Terre en 24 heures.
  • L’axe de rotation de la sphère céleste passe à proximité de l’étoile polaire (pôle nord céleste), dans le prolongement du rayon terrestre passant par le pôle nord terrestre. Le prolongement de l’équateur terrestre donne, sur la voûte céleste, l’équateur céleste.
  • Sur la sphère céleste, le Soleil semble se déplacer, au cours de l’année, par rapport aux étoiles. Son trajet annuel apparent est le cercle de l’écliptique.
  • La couronne horizontale extérieure est fixe. Elle correspond à l’horizon local. Une graduation sur l’anneau qui lui est fixé verticalement correspond, en degrés, aux angles de hauteur.

La sphère armillaire n’est pas qu’une simple représentation, c’est un véritable instrument qui possède un double aspect : instrument plutôt pédagogique et instrument de mesure !

Anneau astronomique 

La fabuleuse bague astronomique modèle or ou argent à découvrir dans notre boutique

bague astronomique

Au XVIIe siècle, la sphère armillaire est devenue un outil de base pour les astronomes afin de cartographier les constellations et d'étudier les corps célestes. Pour rendre son application plus pratique, ces outils ont été réduits en anneaux que les astronomes peuvent porter. Les anneaux astronomiques sont essentiellement des cadrans solaires dérivant de la sphère armillaire. Ils s'inscrivent ainsi dans la longue tradition des sphères grecques. L'anneau astronomique est en quelque sorte la "quintessence" de la sphère armillaire, en la limitant à ses cercles fondamentaux : l'équateur, le méridien local et, selon les modèles, un méridien mobile ou l'axe du Monde. Cette simplicité fait de l'anneau astronomique un objet très fonctionnel, pliable et solide, d'une grande pureté esthétique ! Sa finalité est d'indiquer l'heure solaire équinoxiale ou heure vraie. L’anneau astronomique est donc un instrument très complet, qui pouvait être utilisé dans plusieurs domaines. Porté sur le doigt ou accroché au bout d'un collier autour du cou, chacun se l'appropriait de manière personnelle.

Origine de la bague astronomique

Apparu sous une forme un peu différente dès l'Antiquité, elle sera développée à la Renaissance et employée jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Certaines théories affirment qu'elle est originaire de Grèce, tandis que d'autres soutiennent que les Chinois de l'Antiquité l'ont créée. Ces deux théories peuvent être vraies. En effet, vers 190 avant J.-C., les deux pays développent des sphères armillaires qui représentent des objets dans le ciel.

L’histoire connue des bagues astronomiques remonte donc au début de la Renaissance. A l'extrême fin du Moyen Age, en 1471, l'astronome allemand Regiomontanus avait décrit une sphère armillaire, nommée Annulus Sphaericus, composée de trois anneaux principaux. L'observation prend alors de l'importance en astronomie et l'on construit de nouveaux instruments, dont certains dérivés de la sphère armillaire.

Les différentes bagues astronomiques dans l’histoire

Quelques bagues astronomiques au cours de l'histoire (Wikipédia)

Le tout premier anneau astronomique

Le premier anneau astronomique proprement dit, a été décrit par Gemma Frisius (1508-1555), de Louvain, dans son traité publié en 1534 : Usus Annuli Astronomici. Il se modélise en un anneau à quatre cercles (deux d’entre eux étant conjoints, ce qui donne l’impression que l’anneau est fait de trois cercles seulement). Vers la fin du XVIe siècle, ce modèle d'anneau astronomique sera supplanté par un autre à 2 cercles, venu d'Angleterre.

Anneau à 2 cercles et à 3 cercles

Dans les années 1630-1650, en Angleterre, William Oughtred, professeur de mathématiques, va inventer ce nouveau type d'anneau où le cercle de déclinaison est supprimé et remplacé par un style dans l'axe des pôles qui se présente sous la forme d'une lame diamétrale de déclinaison solaire.
C'est en 1652 qu'il publie une description de cet instrument. Les premiers anneaux sont réalisés par son ami Elias AllenL'instrument est plus simple, plus robuste et d'un moindre coût. Il fut très populaire puisqu'on en fabriquait encore au XIXe siècle, comme montre solaire de voyage.

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, la plupart des anneaux fabriqués sont du type précédent. Ceux-ci ont cependant deux défauts : ils manquent de précision à midi, l'anneau du méridien faisant de l'ombre, et ils ne fonctionnent pas aux équinoxes (cette fois, c'est l'anneau équatorial qui fait de l'ombre). Pour répondre à ces problèmes, on construisit des anneaux à trois cercles, analogues à ceux de Gemma Frisius à 4 cercles, mais où le quatrième cercle de ce dernier (celui qui portait les pinnules) est remplacé par une alidade à pinnules (barre de visée).

Tableau d'Antoine van Dyck, où l'on voit un anneau de William Oughtred.(Wikipédia)

Tableau Antoine van Dyck bague astronomique

Après diverses améliorations, l'anneau astronomique devint l'une des horloges les plus populaires du XVII et du XVIII siecle. Divers types d'anneaux astronomiques ont existés, ceux de grandes tailles pouvaient indiquer l'heure à la minute près et, pendant longtemps, représentaient la seule manière de vérifier si les horloges mécaniques fonctionnaient correctement, sans avoir recours à un observatoire astronomique.

Encore fabriqués au milieu du XIXe siècle, les anneaux astronomiques disparaissent en même temps que l'usage de l'heure locale. A la fin du XIXe siècle, en effet, le développement du chemin de fer contraint à l'instauration de l'heure légale, selon les fuseaux horaires. L'anneau astronomique qui était un intéressant cadran solaire de voyage (car universel, pour toutes les latitudes), lorsque l'on vivait à l'heure locale, perd sa raison d'être. C'est la montre mécanique qui fournit l'heure légale, et de façon désormais très précise.

Structure de l'instrument astronomique

Schématisation des 2 types d'anneaux astronomiques (Wikipédia)

bague astronomique 2 cercles 3 cercles schema

Les bagues les plus récentes se composent en général de trois anneaux, le méridien, l'équateur et l'anneau de déclinaisonSur chacun des anneaux astronomiques, on retrouve des inscriptions. Certains modèles portent les marques gravées des signes du zodiaque. L’anneau ou figuraient ses signes du zodiaque représentaient l’équateur céleste, qui est en réalité l’ensemble des constellations que le Soleil traverse au cours d’une année !

  1. l'anneau méridien extérieur. Il porte la graduation des latitudes et le point de suspension réglable.
  2. l'anneau équatorial dit aussi "équinoxial", interne monté perpendiculairement sur l'anneau méridien en position d'usage. Il porte la graduation des heures.
  3. le troisième élément, le plus à l'intérieur, suivant le type d'instrument, pourra être soit un anneau ou cercle de déclinaison, soit un gnomon, qui se présente sous la forme d'une lame. Quel que soit son type, cet élément porte la graduation de déclinaison solaire qui sert à régler en position le système de visée.

En position fermée, les trois éléments s'imbriquent judicieusement pour ne plus former qu'une galette de l'épaisseur de l'anneau méridien, facilitant ainsi son rangement et son transport sur le doigt ou en collier autour du cou.

Utilisation de la bague astronomique

Pour déterminer l'heure d'une observation il faut procéder de la manière suivante :

  1. Déplier l'instrument ;
  2. Régler la latitude sur l'anneau méridien ;
  3. Ajuster le système de visée de l'élément central sur la déclinaison solaire : suivant le modèle la graduation pourra se présenter sous forme d'angle de déclinaison ou de calendrier zodiacal ou mensuel.
  4. En maintenant l'anneau par son point de suspension :
    1. Orienter grossièrement l'instrument pour différencier les heures du matin et celles de l'après-midi ;
    2. Viser le Soleil ; le rayon solaire passant par l'œilleton du système de visée sera reçu par la platine de la pinnule réceptrice dans le cas d'un anneau à trois cercles ou frappera directement l'anneau des heures sur un anneau à deux cercles ;
  5. Ajuster au mieux la tâche de lumière sur son objectif récepteur ;
  6. Dans cette position, l'instrument est en station. La lecture de l'heure se fait sur l'anneau des heures :
    1. Sur un anneau à trois cercles, c'est l'orientation du cercle de déclinaison sur l'anneau des heures qui donne l'heure ;
    2. Sur un anneau à deux cercles la tâche de lumière indique directement l'heure.

    Signification de la bague astronomique

    La mystérieuse bague astronomique existe aussi en modèle multicolore !

    bague astronomique multicolore

    Autrefois utilisée pour leur praticité et leur faculté d'indiquer l'heure, ces fabuleuses bagues sont devenus tendance dans l'industrie de la bijouterie depuis 2012. Le design spécial de cet anneau le rend parfait pour être utilisé comme une bague de fiançailles ou comme alliance ou simple accessoire de mode original pour toute personne amoureuse de l'espace ! Véritable symbole d'amour et d'union devant l’infinité de notre univers, elle séduira toute personne l'arborant avec délicatesse au bout de son doigt. Lorsqu'elle est fermée, elle ressemble à n'importe quelle autre bague, mais lorsque les anneaux sont déployés en éventail, la bague passe à un tout autre niveau ! 

    Bijou astronomique transformable en pendentif

    Le bijou astronomique n'est pas seulement une bague, il est également un magnifique pendentifLorsque le bijou est est fermé, il peut-être porté élégamment autour du cou avec ses gravures mystérieuses et son design raffinéLorsqu'il est ouvert, l'anneau astronomique peut se porter également autour du cou avec une chaîne. Quand le bijou est déployé, il représente une magnifique sphère au design et aux gravures splendides. Porté sur le cou ou sur le doigt, c'est à vous de choisir !

    Faites chavirer le cœur de votre bien-aimé(e) avec ce bijou tendance ou offrez-vous un style spatial unique ! Dans le cadre d'un cadeau, le bijou fera parfaitement l'affaire lors d'une occasion spéciale comme un anniversaire, aux fêtes de fin d'année, à Pâques ou simplement pour le plaisir d'offrir. Aucun doute pour dire que c’est un accessoire qui séduira tous les amoureux des étoiles !

    collection bijoux bagues colliers espace astronomie


    Laissez un commentaire

    Recevez nos articles dans votre boite email.